dialogue du mordus

dialogue autour du rugby toulonnais
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LETTRE D'UN EXPATRIE TOULOUSAIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: LETTRE D'UN EXPATRIE TOULOUSAIN   Dim 3 Juin - 9:56

Voici la lettre qu'un expatrié toulousain a envoyé a J.Verdier et dont il m'a fait parvenir une copie.


Nostalgies et Rêveries,
d’hier à demain ..

Aussi loin que remonte ma mémoire dans ma petite enfance, elle est imprégnée de notre bon vieux R.C.T. J’y revois encore aujourd’hui, comme si c’était hier, les rushes puissants de J. Hauc, les envolées irrésistibles de L. Servole et M. Baillette, les raffuts de Chaud, la botte de Michel Bonnus, etc .. Depuis, au fil des générations, et que ce soit à Toulon ou loin de mes bases, j’ai toujours éprouvé, étroitement mêlées, la nostalgie d’un passé glorieux et la rêverie d’un avenir créateur de nouveaux exploits.
Ces générations qui ont porté le maillot au brin de muguet ont toujours été cosmopolites, à l’image de notre ville ouverte sur le Monde : toulonnais de souche (les Bonnus, les Gallion, etc..), importés d’autres clubs (Baillette, les Carrère, etc ..), étrangers (M. Battaglini, R. Demian, E. Melville, etc ..). Tous, amalgamés, ont forgé et perpétué la spécificité de ce club à nul autre pareil, pourvu d’un public lui aussi sans pareil et que l’on nous envie un peu partout.
Exilé et intégré dans une ville agréable et attachante, capitale du rugby de surcroît, j’ai depuis longtemps le plaisir de constater dans tout le Sud-Ouest, et aussi ailleurs, que le R.C.T. est estimé par les connaisseurs, que sa venue attire les amateurs de ce beau sport, et que son retour au plus haut niveau est souhaité, après les regrets qu’a suscités sa régression de ces dernières années. Les fameuses finales Toulon-Toulouse sont encore dans toutes les mémoires. Et puis, n’oublions pas que le Stade Toulousain est le club parrain du R.C.T.
A l’orée de la saison précédente, je me réjouissais à la perspective d’un prochain match Stade-Toulon aux Sept-Deniers dans le tout nouveau Top 14. Hélas, le moment venu je n’ai pas voulu voir « mon » équipe pitoyable ridiculisée par un Stade même bienveillant. Et peu après, il y a tout juste un an, j’avais pour la première fois l’amère conviction que le rugby à Toulon sombrait définitivement, rejoignant bientôt dans un passé révolu le souvenir du glorieux F.C. Lourdes.
C’est alors que survint M. Boudjellal, comme un miracle que les fervents de la cité mariale auraient volontiers préféré voir du côté de la Grotte. Avec lui l’espoir est aussitôt revenu, j’ai retrouvé un stade Mayol ressuscité, avec une équipe qui joue et son public qui la pousse. Cette première année « new-look » forcément expérimentale a titillé un retour vers l’élite. Et en même temps nos cadets triomphent au niveau national, montrant là un bel exemple à leurs aînés. Bravo à nos jeunes, et merci à nos clubs voisins pour tout ce qu’ils nous donnent depuis longtemps !
Notre Président nous offre des stars de l’hémisphère sud qui devraient insuffler la rigueur nécessaire à notre équipe, sans pour autant freiner l’inspiration qui caractérise le jeu français (le fameux « french flair »). Il doit certainement avoir aussi les moyens de conserver au sein du club l’essentiel de cette pépinière qui a vocation de s’y amalgamer, avant de nous être pillée. Moyens qui faisaient défaut lorsque P. Mignoni, C. Dominici, et bien d’autres, ont du aller s’épanouir ailleurs.
A l’approche du Centenaire du R.C.T. je fais confiance à Mr Mourad Boudjellal pour mener à bien son entreprise audacieuse et ô combien courageuse, car semée d’écueils et de parasites multiples … En le remerciant pour ce qu’il nous a déjà apporté, je lui souhaite donc « Bon courage ! ». Que les vrais toulonnais, comme lui et moi le sommes, le soutiennent massivement !
Et « Bon Vent ! »

René GAUTRAU , Toulouse


Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mordusforum.forum2discussion.com
 
LETTRE D'UN EXPATRIE TOULOUSAIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre d'un cdt de gendarmerie
» Très bel état d'esprit toulousain...
» au pecheur toulousain steph
» Besoin de conseils : lettre de motiv
» 1600 GT BTE AU LETTRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dialogue du mordus :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: